« Ce saumon est notre essence même.
Dans notre famille, nous avons depuis longtemps le savoir-faire du foie
gras et du canard gras mais nous avons aussi la chance d’être situés en
bordure de l’Adour. Voilà pourquoi un jour, mon père, Gaston Barthouil,
charcutier de son état, décida de se lancer dans le saumon fumé en plus
de ses foies gras. C’était en1929 ».

Jacques Barthouil. 3ème génération.

Using Format